Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

Vie de la Cité, patrimoine d'ISTRES et ENTRESSEN


Heures-Claires, un port, un quartier, une pépinière touristique…

Publié par REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN sur 29 Septembre 2013, 12:44pm

Surplombant la « Mer de Berre », le quartier des Heures-Claires a fait les belles heures istréennes des années 60, 70…avec ses guinguettes, ses pêches miraculeuses, ses balletis, son port...

Petit retour sur ce quartier où douceur de vivre et beauté sont les marques de fabrique.

Histoire du quartier

Aux environs de 1947-1950, la mairie va acheter un ensemble de propriétés dans les quartiers de Saint Martin, Saint Pierre, du Deven. Cet ensemble va prendre le nom de quartier des « Heures Claires ».

Les habitations plutôt de type cabanon vont être adossées à la colline et devenir peu à peu des maisons confortables avec une vue imprenable sur l’étang de Berre à l’instar de celles du quartier voisin du Ranquet.

D’importants glissements de terrains intervenus dans les années 70 ont entraîné depuis, la construction de murs de confortement. Certains secteurs sont mêmes devenus inconstructibles par mesure de sécurité.

Le Port des Heures Claires

En juillet 1954, la réunion de pêcheurs et de « voileux » de l'étang de Berre va donner naissance au Club Nautique d'Istres (C.N.I).

A l’initiative du C.N.I et du patron pêcheur Mr Marius ARGEME, le port des Heures Claires va voir le jour en 1958.

En 1961, le Club Nautique d’Istres va construire un bâtiment servant de remise pour les bateaux.

Par la suite, Mr Camille PIERRON, directeur d’école et Président du C.N.I transformera cette remise à bateaux en Club House.

Une pépinière touristique

Aujourd’hui, les Heures-Claires sont la façade maritime d’une ville qui peut compter sur lui pour développer son tourisme et répondre aux multiples critères du classement d’ISTRES en station de tourisme.

Cela doit passer bien sûr par une restructuration de l’actuel port de plaisance, à une modernisation des équipements existants en rapport, à la construction de locaux pour la capitainerie et pour l’accueil des plaisanciers avec notamment une antenne tourisme en saison des douches et des toilettes publiques, etc.

En somme, il faut que nos élus actuels et ceux qui remporteront les élections en mars 2014 aient un peu plus le pied marin et impulsent une véritable dynamique pour faire à nouveau les belles heures de ce quartier.

 

Une fête de l’Eau par an, c’est super (petit clin d’œil à son organisatrice Caroline) mais il faut aller plus loin dans la démarche de développement du port des Heures Claires en promouvant notamment des activités nautiques telles que le jet ski, le wake-board et en pérennisant des animations pour tous les âges.

 

ISTRES sait et saura toujours compter sur l'implication du Comité d'Intérêt de Quartier des Heures Claires et de ses bénévoles toujours mobilisés pour faire de belles choses et contribuer ainsi, au bien-être du quartier et de ses habitants.

 

L'objectif ultime est de faire de ce site, un lieu incontournable pour le visiteur de passage et pour les Istréens.

 

Jocelyn PLANELLES

 

Port des Heures Claires

Port des Heures Claires

Commenter cet article

CLERC-Lilamand Annie 12/10/2013 17:17

Pour l' Istréenne (on dirait en provençal: "uno Istrenco" ) que je suis, le port des Heures Claires représente une partie de ma jeunesse. L'été 68 en particulier, nous y allions entre copains. Maintenant, à nous de jouer pour le redynamiser: source de projets, et d'idées en tenant compte de la richesse de notre environnement, comme du développement touristique. Merci, Jocelyn, pour cette mémoire active. Et réactive!

ADMINISTRATEUR 12/10/2013 20:59

Annie, Merci pour ce retour et ce partage de beaux souvenirs de jeunesse dans ce quartier des Heures Claires. Heureux de pouvoir raviver les souvenirs des uns et des autres.
Au plaisir. Jocelyn

ADMINISTRATEUR 30/09/2013 21:11

Oui Pascal, tu as bien raison, le calme fait la force de ce quartier et le jet-ski n'est peut-être pas l'activité à développer et ce d'autant, qu'il existe d'autres lieux où sa pratique est rendue possible sur l'étang sans causer de nuisances sonores. Merci de ton intervention, c'est comme cela que l'on fait avancer le schmilblick comme dirait Coluche. Amicalement Jocelyn PLANELLES

Pascal Bazile 30/09/2013 20:01

Merci Jocelyn pour cet article sympathique et qui a l'avantage de resituer mon quartier dans son passé, que je ne connaissais pas aussi bien.
Par contre je ne suis pas d'accord DU TOUT avec ton souhait de voir se développer le jet ski sur l'Etang.
Le Jet Ski c'est : un type qui s'amuse... et 500 personnes sur le rivage que le bruit fait chier, qu'ils soit riverains ou simple baigneurs ou pêcheurs au bord de l'eau. Les jet skis ne respectent pas la limite des 300m mais même s'ils la respectent, on les entend bien! Or ce quartier, à part du coté du port quand des motos ou scooters descendent ou remontent la rue pentue, est exceptionnellement calme et silencieux.
Ce silence est une richesse dont tu aurais aussi pu parler...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents