Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

Vie de la Cité, patrimoine d'ISTRES et ENTRESSEN


Le Pavillon de Grignan

Publié par Jocelyn sur 25 Juin 2009, 19:50pm

Catégories : #Patrimoine, culture, traditions

La saga des Grignan…

D’une superficie de 11820 m², ce domaine qui comprend outre sa belle demeure, piscine, terrasses, jardin d'agrément et espaces ombragés porte le nom d'une illustre famille, celui des Grignan. Ce domaine figure au rang des sites inscrits depuis le 10 février 1967.

On ne peut dissocier son implantation de celle du fameux moulin à blé d'Adam de Craponne, qui fonctionna pour la première fois aux alentours de Noël 1564.

La fille de Frédéric de Craponne, nièce de l'illustre ingénieur du roi Henri II hérita de son père, lui-même successeur d'Adam de Craponne, mort sans postérité.

De son mariage avec Jean de Grignan, écuyer de Salon de Provence, Jeanne de Craponne eut un fils prénommé Paul qui recueillit à son tour les biens de ses parents.

Plusieurs générations de Grignan se succédèrent. Nous sommes alors au début du XVIIIe siècle, les Grignan habitent toujours à Salon de Provence, Istres n’étant que leur résidence secondaire.

Jean-Baptiste de Grignan, mort à Istres en 1788, est peut-être à l'origine du bâtiment qui porte le nom de ses ancêtres. Il se fixe à Istres où naîtront au moins six enfants de son union avec Jeanne Anne-Marie de Gruel, dont François Philogène Joseph (1786-1853).

Avec sa mort s'éteint la dynastie. Son union avec Mélanie-Joséphine de la Rue de Mareilles demeura stérile. A la mort de cette dernière en 1871, ce sont les sept neveux et nièces de celle-ci qui recueilleront la propriété rurale dite le « Pavillon de Grignan ».

De nombreux propriétaires successifs

Joséphine Claire de la Rue de Mareilles et son époux Nicolas Xavier, Comte de Barberin-Barberini, achèteront les parts revenant à leurs frères et sœurs. Une fois encore, le couple n'aura pas de successeurs directs et le domaine vendu aux enchères publiques sera acheté en 1903 par un agent d'affaires : Joseph Fidèle Marie-Croze-Magnan, qui mourra à Istres en 1912.

Ses héritiers ne semblent pas accorder beaucoup d'intérêt à cette propriété probablement en mauvais état. C'est dans les mêmes conditions de vente que Maximin Clotaire Reynaud, employé des Postes, domicilié à Marseille, va l’acquérir en 1912.

Dix ans plus tard, le 10 février 1922, Mgr Sébastien Herscher, archevêque de Leodicèe (aujourd'hui Lattaquié en Syrie) et Mlle Marie-Angèle Genevoix, l'achètent chacun pour moitié.

Jean André Alphonse Herscher et son épouse, Marie-Thérèse-Jeanne d'Arc Eymond en feront l'acquisition en 1927, le vendront en 1956 à Mme Turcat, l'épouse du premier pilote du Concorde qui le cédera au S.A.N le 24 juillet 1979.

Depuis, le pavillon de Grignan est devenu le lieu de réceptions officielles et à nouveau en 2009 celui des Estivales.

 


Jocelyn PLANELLES

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents