Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

Vie de la Cité, patrimoine d'ISTRES et ENTRESSEN


« Mer de Berre », petit bilan de santé

Publié par Jocelyn sur 1 Mai 2009, 08:22am

Catégories : #Environnement - Développement durable

Une salinité plus élevée mais un milieu toujours dégradé

Le contentieux qui oppose l’Europe à la France concernant les rejets d’eau douce dans l’étang de Berre a conduit depuis 2005 à la mise en place de nouvelles mesures :

- Baisse des rejets d’eau douce de 2,1 milliards à 1,2 milliards de m³/an avec régulation à l’échelle hebdomadaire pour éviter les variations de salinité,

- Réduction des limons de 100 000 à 60 000 tonnes/an.

Ces deux mesures instaurées à titre expérimental en septembre 2005 prendront fin le 1 août prochain.

Le niveau de salinité a certes progressé (20 g/l en moyenne contre 10 à 15 g/l en 1970), il n’en demeure pas moins que l’écosystème reste toujours aussi dégradé. En effet, les algues et phanérogames (plantes à fleurs) témoins d’un milieu équilibré reculent face aux peuplements d’ulves, plantes caractéristiques des écosystèmes perturbés et ce, en raison d’une eutrophisation trop forte du milieu (enrichissement du milieu en sels nutritifs d’origine domestique, industrielle et agricole). La fermentation en surface de ces ulves est à l’origine des fameuses odeurs nauséabondes l’Eté.

Un état écologique propice à de nouveaux usages

La mise aux normes des systèmes d’assainissement a conduit à une amélioration de la qualité sanitaire des eaux.

L’Eté dernier, 15 plages d’Istres à Châteauneuf-les-Martigues ont pu être ainsi ouvertes à la baignade.

Par ailleurs, le Comité Local des Pêches a obtenu du Préfet de Région, le 24 janvier 2008, le classement sanitaire de l’étang permettant notamment le développement d’une filière de production de naissains de moules servant à alimenter les conchyliculteurs de Carteau à Port Saint-Louis du Rhône. A noter également depuis juin 2008, le suivi ichtyologique qui vise à inventorier et à analyser les espèces de poissons évoluant dans l’étang.

Beaucoup d’études pour une solution connue de tous

Rarement un milieu aquatique aura fait l’objet d’autant d’attentions. Ce suivi écologique de haute qualité ne doit pas nous faire oublier que l’objet de la condamnation de la France par la Cour de Justice Européenne en 2004 repose essentiellement sur les rejets d’eau douce de la centrale hydroélectrique de Saint-Chamas.

Seule une dérivation de ces eaux de malheur pourrait permettre le retour à l’équilibre de cette lagune méditerranéenne d’exception, mais là c’est une autre histoire, financière et surtout politique. En pleine campagne pour les élections européennes voilà un bon sujet pour nos futurs députés.

 

Jocelyn PLANELLES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents