Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

Vie de la Cité, patrimoine d'ISTRES et ENTRESSEN


Une nouvelle caserne et un Comité Communal des Feux et Forêts pour les Pompiers d'ISTRES, pas un « MERCI » de convenance sur une banderole !

Publié par REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN sur 2 Septembre 2017, 17:13pm

Une nouvelle caserne et un Comité Communal des Feux et Forêts pour les Pompiers d'ISTRES, pas un « MERCI » de convenance sur une banderole !

Un "Merci aux pompiers" oui, mais quelle véritable action de la Mairie pour eux ?

Dire « MERCI AUX POMPIERS » sur une banderole plaquée sur la façade de la Mairie, c’est effectivement la moindre des choses quand nos soldats du feu ont travaillé sans merci pendant 3 mois sur des incendies intempestifs qui ont détruits une bonne partie de nos pinèdes.

Rappelons au passage la mise en danger de vies humaines à commencer par celles de ces hommes et femmes qui ont toujours répondu présents, quitte à ne pas dormir comme ce fut d’ailleurs le cas lors des incendies du 31 juillet (secteur du Deven) et du 2 août (secteur des Maurettes et de Rassuen).

Une nouvelle caserne serait la moindre des choses après 20 ans d’attente...

Construite au début des années 80, la caserne des pompiers d’Istres est dans un état de délabrement avancé. En cause, l’absence d’entretien du bâtiment et une conception architecturale mal appropriée pour un centre de secours. Pour preuve, celle de Miramas construite à la même époque est toujours bien portante.

Or, le Maire actuel était bien un membre plus qu’influent de la Municipalité d’alors qui a portée le projet et qui n’a pas assurée l’entretien qui s’imposait jusqu’au transfert fin des années 90 du centre de secours au Service Départemental d’Incendie et de Secours SDIS 13 (émanation du Conseil Départemental 13).

Oui aujourd’hui encore, les pompiers d’Istres souffrent de travailler dans des locaux en piteux états. A ce sujet, tout le monde se souvient du coup de gueule à la Sainte-Barbe 2013 du Capitaine Serge PIACENTINI, chef de corps à Istres, pour qu’enfin les élus prennent conscience que les locaux étaient indécents et inappropriés à la mission de service public des pompiers qui rappelons le, est de sauver des vies.

4 ans après c’est toujours statu quo dans ce dossier.

Un manque évident de volonté politique !

Si le Maire peut se défausser en disant qu’institutionnellement c’est au SDIS 13 de se retrousser les manches pour la nouvelle caserne, il pourrait tout de même trouver rapidement un terrain communal pour implanter la caserne, lui qui a tant de facilités pour en trouver pour la promotion immobilière à tout va.

Avec toutes les bonnes relations politiques qu'il a, il devrait arriver à sortir ce dossier de l'ornière !

Un Comité Communal des Feux et Forêts  toujours pas créé, 4 ans après la décision de le mettre en place !

Là où le Maire, peut et doit surtout agir, c’est en créant un Comité Communal Feux et Forêts (C.C.F.F) dont les missions listées ci-dessous sont essentielles pour lutter contre les incendies et aider les pompiers :

- Apporter leur concours aux services de Prévention, de Prévision et de Lutte contre les incendies de forêts.

- Développer et entretenir dans la population, la connaissance et le respect de la forêt.

- Participer à l’élaboration de la carte des risques feux de forêts de la commune.

Le C.C.F.F est créé par arrêté du maire, après délibération du Conseil Municipal.

Or, il se trouve justement, comme l’a fait à juste titre remarquer Robin PRETOT, conseiller municipal d’opposition à M. le Maire, que le Conseil Municipal a déjà approuvé le principe de création du C.C.F.F en 2013.

4 ans après, cet outil supplémentaire pour la prévention, la prévision et la lutte contre les incendies n'a toujours pas été mis en place.

Pourtant nous n'avons pas changé de Maire, bon sang !

Comble du comble lors des incendies des 31 juillet et 2 août, ce sont les CCFF des villes et villages alentours (Miramas, St Chamas, St Mitre...) qui ont dû venir à la rescousse des pompiers, dans une ville de 44 000 habitants qui a largement les moyens de créer un C.C.F.F mais qui visiblement préfère investir ailleurs.

Il y a donc encore du chemin à faire à Istres pour pouvoir afficher avec une véritable sincérité un « MERCI AUX POMPIERS » sur la façade de l’Hôtel de Ville.

Quand on sait comme en atteste le rapport accablant de la Chambre Régionale des Comptes que la Commune a encore traîné des pieds récemment pour payer ses cotisations annuelles pourtant obligatoires au S.D.I.S 13, on se dit que la route sera effectivement longue sauf changement électoral bien sûr ! 

 

Bonne rentrée à tous et à très vite

 

Pensées militantes

 

Jocelyn PLANELLES

Commenter cet article

Annie CLERC-Lilamand 12/09/2017 20:31

"Merci à toi, Jocelyn, de t'être penché sur les décisions en attente d'exécution.
Personnellement c'est l'an dernier, autour du 20 Août (2016) que j'ai vu s'abattre sur moi un drame : ma maison à moins de 500 mètres des flammes. C'était par une chaude journée comme toutes celles de notre été en Provence qu'un Canadair nous a survolés dans un tonnerre assourdissant ; puis plus de vingt autres trajets quasiment les mêmes, par maints pilotes.
 Juste au Sud de nos maisons une épaisse fumée d'un gris-noir intense ; une consultation entre voisins : "on part ? qu'est-ce qu'on emporte ?"
 Trop de choses à déménager, nous ne prendrons que l'argent à portée de main. A peine dix minutes s'écoulent, le temps de fermer tous les volets et fenêtres, et nous sortons.
Miracle, la fumée n'est plus que grise, c'est bon, on peut être soulagés. Les sirènes des pompiers au sol n'ont cessé de résonner ; dans le chemin adjacent, des camions de pompiers se suivent. Merci, on se sentait sauvés et épargnés.
Au cours des heures suivantes, dans l'accalmie, je suis allée remercier quelques pompiers en réserve. Mais il y a bien plus à faire pour leur dire notre gratitude, et cela, nous l'attendons non seulement de la bouche de notre maire, mais surtout de ses actions en conformité espérons-le, avec tous les projets tardant hélas dans leur exécution."

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN 13/09/2017 14:43

Merci Annie pour ce témoignage

AVERAGE CITIZEN 03/09/2017 21:47

Bien sûr, un grand merci à nos pompiers et surtout pour cet été qui fut si dur. Et bien sûr aussi qu'une banderolle ne suffit pas. Depuis des décennies qu'on leur promet une nouvelle caserne, mieux située , etc... etc...Pourtant, de l'argent et des sites on en trouve pour des activités -dirons nous- moins essentielles. Oui, la culture c'est bien (vs dinosaures), le sport c'est bien (vs le golf). Mais le bien-être de nos pompiers et leurs conditions de travail c'est beaucoup mieux. C'est même de la morale publique, mais ici on en manque tant... La honte c'est comme le ridicule, ça ne tue pas. En attendant (pas trop longtemps) bonne nuit et bonne conscience .

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents