Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

Vie de la Cité, patrimoine d'ISTRES et ENTRESSEN


Hommage à ma sœur Orlane, notre Star à nous s’en est allée

Publié par REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN sur 21 Février 2016, 12:44pm

Orlane et ma fille Lola

Orlane et ma fille Lola

Le 23 janvier dernier, ma sœur Orlane, 45 ans, nous quittait des suites d’une dépression, une maladie injuste et insidieuse qui vous transperce, vous fait mal au plus profond de vous, pouvant vous amener à commettre malgré vous, un acte irrémédiable.

Le 2 février après 11 jours de longue attente, Orlane recevra un vibrant hommage en présence de la famille, de ses amis et de ses collègues enseignants dans un lieu mythique, le crématorium du cimetière du Père Lachaise. Il faut dire qu’Orlane, c’était notre Star scintillante et filante, à nous !

Le 4 février, nous lui rendrons un dernier hommage à Istres en présence de la famille, des amis, des collègues d’enfance...

Ces deux hommages furent rythmés par la lecture de textes poignants, le partage de tendres photos tandis que retentissaient des morceaux bouleversants de Zaz « Ebouie par la nuit », de Passenger « And I lover her » et de Birdy « People help people ».

Ce départ brutal laisse un vide immense que nous tentons de combler par la parole, les échanges en famille, entre amis où nous nous remémorons les bons souvenirs de la vie à la fois courte et intense d’Orlane.

La peine est chose personnelle et la partager est impossible. Pour autant, j’ai souhaité écrire ces quelques lignes salvatrices pour honorer sa mémoire et permettre à celles et ceux qui l’ont peu ou pas connu d’en savoir un peu plus sur la vie courte mais si intense de ma sœur Orlane.

Née le 5 mai 1970 à Istres, Orlane connaîtra une enfance choyée et une scolarité excellente.

Elle était mon aînée de 16 mois, d'où une complicité fraternelle mais aussi disons le sans détour, des relations parfois chiens et chats en raison de nos caractères bien trempés. C'était au fond notre manière à nous, de nous aimer !

Enfant comme adulte, Orlane vivait toujours ses passions avec intensité. Que ce soit le piano, la lecture, le ski, le basket, les langues étrangères, Orlane donnait toujours le meilleur d'elle même dans ce qu'elle faisait.

Parmi les moments forts de son existence, nous pourrions citer :

- la naissance de notre petit frère Sabin en 1982, qui lui donnera ses premières responsabilités envers les enfants ;

- son escapade d'une année aux Etats-Unis en 1993 qu'elle me fera partager durant 15 jours entre Chicago et Washington ;

- sa réussite au concours de Professeur des Ecoles en 2005 qui sera un accomplissement de sa profonde passion pour les enfants ;

- sa rencontre en 2006 avec Mokrane, un homme adorable et bienveillant avec qui elle partagera 10 années de bonheur en région parisienne ;

- ses vacances à Istres où elle s'empressait de descendre à Toussaint, Noël, février, Pâques, l'été pour retrouver sa famille, ses amies et ce soleil qui lui manquait tant...

Orlane restera à tout jamais dans nos cœurs comme une personne entière, passionnée, autant indomptable que sensible, toujours très aimante de son entourage.

Orlane restera gravée dans la mémoire et le cœur des enfants, son public favori qu'elle était capable d'amuser à n'en plus finir avec son côté toujours décalé que nous parents, n'étions pas en mesure d'offrir. Elle était le complément parental idéal.

En devenant Institutrice, elle fera ainsi des enfants son métier, un métier qu’elle adorait et dans lequel elle s’adonnait avec passion pour améliorer le quotidien d’enfants pas toujours bien servis par la vie, essayant avec les moyens dont dispose une enseignante en Seine Saint-Denis de les sortir d’un quotidien qu’elle trouvait si injuste.

Les enfants lui en étaient d’ailleurs reconnaissants, et pour preuve ils lui avaient offert quelques semaines avant sa disparition un tonnerre d'applaudissements à l'occasion de son retour à l'école Van Gogh de Mitry-Mory où Orlane enseignait en classe de CM2.

Les enfants nous feront partager l’amour et le regard à la fois naïf et très juste qu’ils portaient à leur maîtresse en nous offrant quelques 200 dessins empreints d’émotion et ô combien chargés de sens (voir quelques dessins ci-après).

Mes pensées vont pour nos parents, son époux et sa famille, notre frère, ses amies intimes Manue et Sylvie, ses collègues et amis enseignants et tous ceux, parents et amis qui l'ont connue et appréciée…qui sont profondément peinés par cette disparition qui laisse un vide immense que l'on remplira à chaque fois, en nous remémorant tous ces tendres souvenirs.

Affectueuses pensées

Jocelyn

Dessin réalisé par les élèves de l'école primaire Van Gogh de Mitry-Mory

Dessin réalisé par les élèves de l'école primaire Van Gogh de Mitry-Mory

Dessin réalisé par les élèves de l'école primaire Van Gogh de Mitry-Mory

Dessin réalisé par les élèves de l'école primaire Van Gogh de Mitry-Mory

Dessin réalisé par les élèves de l'école primaire Van Gogh de Mitry-Mory

Dessin réalisé par les élèves de l'école primaire Van Gogh de Mitry-Mory

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvia 27/02/2016 23:57

Joce... Je n'ai pas de mots. Je vous ai connu quand j'etais ado et tes mots m'on plongés dans des souvenirs inoubliables... Un tres bel hommage pour une tres belle personne. J'ai beaucoup de peine, condoléances a la famille. Pensée particuliere pour "Sabinou"....
Sylvia.

FABRE Chantal 22/02/2016 21:24

Jocelyn j'ai été particulièrement touchée par l'hommage rendu à ta soeur qui m'a permis de la connaître un peu! mais le lien d'amour qui vous unissait perdure,même si ta soeur n'est plus visible physiquement. Je me permets de te suggérer la lecture du livre de Raymond Moody "la vie après la vie" qui t'éclairera sur certains aspects de l'au-delà et d'aller sur le site de l'association Infinitude dont je suis membre; cela t'apportera du réconfort! Mes pensées et mes prières t'accompagnent ainsi qu'à ta famille; je t'embrasse. "cousine" Chantal

iorio 22/02/2016 17:08

Très bien écrit.
Courage à tous

Pierre Cazeel 22/02/2016 10:49

C'est un joli texte Jocelyn, et je suis bouleversé des témoignages des enfants.
C'est dur de perdre un être cher et je pense particulièrement à tes parents.
Bisous
Pierre

LOUIS Marie-Madeleine 22/02/2016 10:39

Jocelyn
Je ne connaissais pas ta sœur et je découvre maintenant son existence et donc ta peine immense que je comprends parfaitement bien: j'ai moi même perdu ma petite sœur Mireille en Septembre. Elle était elle aussi instit jusqu'au fond des trippes et s'en est allée bien trop tôt. La peine en effet ne s'efface pas mais elle est un peu adoucie par tous les témoignages d'amour, d'amitié, de reconnaissance, de manque, que l'entourage te communique. Même si tu n'en doutais pas tu as confirmation que c'était une personne formidable, appréciée de tous et aimée à sa juste valeur. Il te reste tous les bons souvenirs des heureux moments passés ensemble et dis toi que son destin, c'est elle qui l'a choisi et personne n'y peut plus rien.
Je t'embrasse, et crois moi, je compatis complètement.
Jean-Claude s'associe à moi.
Poutoun
Mari-Madeleine

Carpentier 21/02/2016 21:25

Magnifique texte.
On vous embrasse bien fort

Marco Baldi 21/02/2016 20:34

Il est magnifique l'hommage à ta sœur, Jocelyn. Tu nous la fait aimer sans la connaître. Il faut accepter l'incompréhensible et c'est très dur. Elle a trouvé la paix qu'elle ne trouvait pas ici-bas. Sa vie a été courte, mais, à son image, dense et passionnée, c'est ce qu'il faut garder d'elle. Elle vivra toujours dans le cœur de ceux qui l'ont aimée et je sais qu'ils sont nombreux. C'était une âme pure, une âme forte. Tu as raison, le chagrin est personnel et chacun porte sa peine comme il peut. Mais les pensées et l'affection de l'entourage peuvent aider. C'est pourquoi je vous envoie tous les miens, à son mari, ses parents, ses frères et toute sa famille. L'amitié sert à ça

Jeanine et Félix 21/02/2016 19:24

les mots me manquent pour exprimer ce que je ressens après la lecture de votre texte!
on retiendra que ce sont des mots d'un frère qui adorait sa soeur, elle, qui s'est envolée trop tôt et qui laisse une famille désemparée; la vie est ainsi faite, et on ne peut rien changer; vous aussi Jocelyn, vous êtes quelqu'un de bien, et en regardant votre Lola, vous y verrez votre soeur car elle lui ressemble, je trouve; nous serons toujours là pour vous, mais, ça, vous le savez; bisous à tous les trois

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN 21/02/2016 19:31

Merci Jeanine et Félix de votre gentil message. Amitiés. Jocelyn

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents