Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

Vie de la Cité, patrimoine d'ISTRES et ENTRESSEN


Base Nautique de l’Olivier, ce devait être une « Crèche », ce sera un immeuble « Kaufmann & B…. » !!!

Publié par REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN sur 27 Novembre 2015, 16:24pm

Site de l'ancienne base nautique de l'Olivier (près de la caserne des pompiers

Site de l'ancienne base nautique de l'Olivier (près de la caserne des pompiers

Et un Service Public de plus sacrifié sur l’autel de la Promotion Immobilière

La Base Nautique de l’Olivier était le fief du Club d’Aviron d’ISTRES qui s’entraînait jadis sur le magnifique étang de l’Olivier !

En 2008, nos sportifs ont été priés de quitter les lieux, la Municipalité expliquant alors qu’elle entendait construire en lieu et place de la Base Nautique de l’Olivier, une Crèche pour faire face à un besoin croissant en matière d’accueil "Petite Enfance" (enfants de 0 à 3 ans).

Un besoin que tout le monde comprend bien en 2008 au regard de l’augmentation constante d’habitants sur la ville et de l’incendie criminel qui quelque temps plus tôt avait ravagé la Crèche de Martin Luther King.

Oui mais voilà à peine 7 ans plus tard, revirement de situation, la Municipalité va préférer vendre le terrain à la société de promotion immobilière Kaufmann&Broad qui va y bâtir un ensemble immobilier.

L’Intergénérationnel aux oubliettes, priorité à la Promotion Immobilière !

Le secteur de l’Olivier-Arnavaux a été depuis toujours voué à l’accueil de nos Séniors avec ses résidences pour personnes âgées, son restaurant « La Régalido », etc.

C’est pour cette raison là d’ailleurs que la construction d’une structure « Petite Enfance » tombait à point nommé pour créer du lien intergénérationnel.

Et bien non, pour la Municipalité la promotion immobilière semble bien plus prioritaire que la mixité entre les enfants et les Séniors.

Qui a donc financé la démolition de la base nautique de l’Olivier, le promoteur ou les contribuables istréens ?

La logique voudrait que ce soit le Promoteur qui assure les frais de démolition et non les contribuables locaux.

Cette question de prise en charge des travaux de démolition mérite d’être posée et ce, d'autant plus que ce cas de figure s'est déjà présenté et se présentera encore avec cette Municipalité qui n'hésite pas à céder notre patrimoine bâti aux promoteurs.

Château des Baumes, ce devait être une Grande Table de la Gastronomie Française, ce sera un ensemble immobilier !

Nous venons d’apprendre lors du dernier conseil municipal que le château des Baumes fera lui aussi l’objet d’une opération immobilière.

Pourtant, le Maire avait prévu de rénover ce château et d’y faire installer une Grande Table de la Gastronomie Française (voir page 6 de son programme 2008).

Et bien non, la bétonière aura eu raison de ce projet qui devait contribuer au développement touristique local et à la préservation du patrimoine historique.

Rappelons-nous dans le même ordre d'idée de la destruction du Moulin de la Ressence (rue Victor Hugo) qui avait pourtant un réel intérêt patrimonial que feu M. Jean LILAMAND, fervent défenseur de notre patrimoine, s’était employé à démontrer avec force et détermination.

Et ainsi disparaît peu à peu le patrimoine des istréens pour le plus grand plaisir des promoteurs et autres professionnels de l’habitat…

Jocelyn PLANELLES

 

Commenter cet article

phil 17/12/2015 00:32

J'aime toujours autant voir ce qu'il se passe à Istres... de loin! Du plus loin possible!

cazeel pierre 05/12/2015 10:26

à 210 000 €uros pour 62m2 soit 3387 €uros le m2 ( voir leur pub) c'est presque qu'aussi cher qu'à Nice !
Ce ne sera certainement pas des appartements sociaux pour ce montant là !

ad hoc 28/11/2015 15:06

C'est vrai çà, ils crèchent où les pitchouns istréens ? Je ne m'étais pas posé la question. Pourtant c'est la période des crèches (Noël, la Provence etc...) Par contre, les santons ....

Annie CLERC-Lilamand 28/11/2015 13:56

Une gestion démoniaque!
Je voue mon temps à poursuivre le combat de mon père, dont tu honores ci-dessus la mémoire, merci Jocelyn. Et je poursuivrai, quels que soient les obstacles sur ma route.
Dernier en date, le veto reçu de l'association Jumelage, alléguant qu'il n'y avait plus de place...! Lors de l'AG, du 18/09, où on nous annonçait entre autres une subvention autour de 4000€ pour le Marché de Noël à Radolfzell, des places étaient offertes. Avant même de trinquer, comm' d'hab', je me suis inscrite. Et le lendemain je confirmais par mail ma demande. Point de réponse jusqu'au 05/11 où l'on m'a signifié un doute: d'autres se seraient inscrits avant moi (houaouh! avant? avant l'annonce? ) ; et on attendrait leur confirmation. Paradoxal! Alibi! Le 19/11 j'ai reçu le mail négatif: plus de place! Je passe des détails. Ils suivront. Mais ici et à ce jour, vous avez déjà la teneur de cette opacité constante.
Et faire une lettre au Président de l'association, me direz-vous? Chose faite, le 19/11. Aucune réponse. Pour le départ du car le 02/12, il est tard!
Une lettre ouverte, donc? A voir...
Où vivons-nous? Dans quel contexte politique? Toujours se défendre, c'est lourd, et surtout, il faut se défendre contre qui devait veiller sur notre protection et notre sérénité. On a régressé dans le temps de près de 2 siècles.
Allez, zou! On continue avec la conviction du positif qui nous pousse!

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN 30/11/2015 16:46

Honorer la mémoire de ton papa est toujours un immense plaisir, c'était une "Belle personne" si intéressante pas son savoir qu'il transmettait toujours avec une grande humilité !
Pour ce voyage à Radolfzell, force est de constater à l'épreuve des faits que c'est une fois de plus l'opacité qui prend le dessus, que cela est navrant. Je reste de tout coeur avec toi car nous partageons tant de combats communs pour un meilleur vivre à Istres et plus de justice pour tous. Amitiés Jocelyn

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents