Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

Vie de la Cité, patrimoine d'ISTRES et ENTRESSEN


Istres, mauvaise gestion des voiries : piétons, cyclistes, automobilistes attention danger !

Publié par REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN sur 30 Octobre 2015, 20:48pm

Les Villes normalement constituées adoptent généralement des plans de réfection de la voirie sur plusieurs années suivant une certaine logique en fonction des flux routiers et piétons, de l’urbanisation, de l’usure et autres paramètres.

A Istres, c’est à se demander comment sont projetées ces réfections et réaménagements des voiries, qui partent dans tous les sens et sont faits au coup par coup sur certaines portions de routes ou chemins, sans aucune ligne directrice.

Voici quelques exemples parmi tant d’autres avec photo à l'appui :

Piétons avec poussette en danger - Chemin des Pâquerettes près de la gare SNCF

Piétons avec poussette en danger - Chemin des Pâquerettes près de la gare SNCF

Nids de poules à volonté - Chemin des Pâquerettes

Nids de poules à volonté - Chemin des Pâquerettes

Chemin des Pâquerettes : nids de poules à foison, absence de passage sécurisé pour les piétons et mauvaise visibilité…

La photo ci-dessus est éloquente, ces personnes avec un bébé en poussette risquent à tout moment de perdre la vie sur ce chemin accidentogène qui borde la voie ferrée depuis la Gare SNCF jusqu’au chemin de Pépi et qui n’a été refait qu’à moitié entre le boulevard Dethez et le chemin de Pépi.

On remarquera les nids de poules à volonté, la mauvaise visibilité, l’absence de zone sécurisée pour les piétons qui sont pourtant nombreux à emprunter cet axe au quotidien, (riverains des copropriétés voisines, enfants se rendant à l’école Gouin, etc.).

Ce n’est là qu’un exemple parmi tant d’autres. On pourrait citer dans le même ordre d’idée le chemin du Moutonnier qui longe la voie ferrée après la Gare de Rassuen et qui est également dans un état catastrophique.

Tout cela est désolant car à l’heure où on étudie les déplacements urbains, il faudrait avant tout se pencher sur l'état de la voirie sur laquelle ces déplacements se font... et notamment dans le cadre du cheminement des enfants avec leurs parents vers les écoles !

 

Chemin de la Fortune au goudron neuf  mais sans habitation autour ?

Chemin de la Fortune au goudron neuf mais sans habitation autour ?

Stops "inutiles" à volonté au chemin de la Fortune, pourquoi ?

Stops "inutiles" à volonté au chemin de la Fortune, pourquoi ?

Chemin de la Fortune, une voie sans issue au goudron pourtant reluisant et aux stops excessifs ! 

Le chemin de la Fortune pourtant fermé depuis la fin des années 80, s’est vu refaire son goudron encore récemment sur la dernière portion menant à la barrière le séparant du chemin des Bellons.

Pourtant pas une maison autour si ce n’est quelques bastides clairsemées. Un projet de lotissement "made in Istres" au bout du chemin aurait-il motivé cette réfection surprenante ? L'avenir nous le confirmera certainement.

On remarquera aussi le nombre impressionnant de stops qui ne servent strictement à rien sauf à faire plaisir à une poignée de riverains.

Route de la Cabane Noire comme un sous neuf, Quelle logique ???

Autre axe chouchouté on ne sait pourquoi : la route de la Cabane Noire à Rassuen qui a été refaite à neuf au sortir du village, pourtant le bitume était en bon état.

Aménagements rutilants route de la Cabane Noire sur 200 mètres. Pourquoi ?

Aménagements rutilants route de la Cabane Noire sur 200 mètres. Pourquoi ?

Où est donc la logique dans la gestion de la voirie qui en définitive est à l’image de la gestion du patrimoine communal dont le dernier exemple est le parking des Carmes qui à peine mis en service prend déjà l’eau, présente des fissures et autres malfaçons comme le titrait La Provence dans son édition du 28/10/15.

Déplacements piétons depuis la Bayanne à Leclerc, mission impossible ou plutôt hyper dangereuse. A quand le passage souterrain sous la voie rapide ?

Autre constat désolant, les 1500 résidents de Bayanne doivent pour se rendre à pied en toute sécurité à Leclerc ou aux commerces périphériques, passer par la zone industrielle (côté Décathlon, Weldom, DACIA), pour emprunter ensuite la route de la Base, passer sur le pont de la voie rapide, descendre jusqu'au carrefour du Boucasson/Guynemer, prendre les Feuillantines, pour enfin arriver à Leclerc !

Autre solution beaucoup plus radicale et dangereuse, traverser la voie rapide au niveau du rond-point de la Bayanne pour ensuite prendre le chemin du Bord de Crau pour aller à Leclerc, chemin non éclairé sur un tiers avec des accotements forts dangereux !!!

Bref un véritable parcours du combattant pour les résidents de la cité Bayanne pour qui un passage sous la voie rapide s’impose depuis des années !

 

Jocelyn PLANELLES

Commenter cet article

fiat lux 31/10/2015 17:21

Les photos sont éloquentes et, hélas, correspondent à la réalité. Pour ça, peut-être, qu'on voit peu de piétons à Istres, car, pour rejoindre le centre ville, il y a trop d'endroits dangereux pour eux. La politique de la ville et ses corrolaires (à savoir les priorités, la voierie, la sécurité etc...) sont à revoir, et vite. Et quid des cyclistes ? pareil. Enfin tout à l'avenant, c'est-à-dire, incohérence à tous niveaux. Bon dimanche quand même.

Annie CLERC 31/10/2015 08:06

Toutes ces mises en garde ne sont que trop réelles. Et encore trop partielles! Jocelyn, toutes tes remarques trop pertinentes. C'est trop!
Pourquoi, peut-on demander. La gestion reste (trop) floue, et on ne peut que supposer de futures constructions.
A part ces constatations alarmantes, il y a, comme une épée de Damoclès, de graves accidents inévitables. Stop! Please, stop! Par respect pour les riverains, que la question de sécurité soit posée, et très vite!

un contribuable istréen 31/10/2015 01:55

Bravo pour cet article, vous ne relatez que la réalité des choses !..... avec quelle logique sont réalisés les travaux de réfection de voirie à Istres ? that is the question ?........
Les riverains du Chemin des Pâquerettes n'ont ils pas droit eux aussi à une voie de desserte carrossable, ET SURTOUT SECURISEE POUR LES PIETONS !!!!! car effectivement, de nombreux enfants accompagnés ou non, fréquentant l'école Gouin, empruntent cette voie.
Faut-il attendre qu'il y ait un grave accident ?......

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents