Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

Vie de la Cité, patrimoine d'ISTRES et ENTRESSEN


Départementales 2015, fracture électorale entre deux blocs, les Alignés et les Non Alignés au système !

Publié par REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN sur 31 Mars 2015, 20:12pm

Immense déception chez la moitié des électeurs istréens

Ces élections départementales entreront dans les annales istréennes puisqu’en 37 ans, aucun candidat du système n’avait eu autant de difficultés à l’emporter.

Le tandem Mme JOULIA-M. RAIMONDI a eu vraiment chaud !

Au regard des résultats du 1er tour, 62% des Istréens toutes tendances confondues ne voulaient plus de cette gestion trentenaire qui paralysent le développement de notre ville.

De ces 62%, il restera au 2ème tour 44% d’électeurs catalysés par le duo M. MEXIS-Mme IORIO qui sont pour le coup devenus les principaux actionnaires de l’opposition istréenne avec ce scrutin.

Le duo Guériniste aura fini par l’emporter grâce, d’une part, au réflexe anti-FN qui fait le jeu des partis politiques mêmes ceux malmenés au premier tour et, d’autre part, à l’emploi de méthodes incompatibles avec l’exercice de la démocratie.

Victoire peu glorieuse à Istres…défaite imminente au Conseil Départemental pour les coéquipiers de M. GUERINI

Justice immanente faisant, ce combat coût que coût conduira au final nos deux militants guérinistes à siéger dès jeudi dans les rangs de l’opposition du Conseil Départemental aux côtés de leur ami et futur ex président M. GUERINI.

Question de bon sens : que vont donc bien pouvoir faire nos deux Conseillers Départementaux d’opposition pour le Canton d'Istres ?

Nous pensons notamment au collège à construire pour remplacer le collège Savary à terme ou bien encore le doublement de la voie rapide Fos-Istres-Miramas pour lequel M. RAIMONDI a déjà échoué alors même qu’il était pourtant Vice Président délégué aux routes départementales !

Toute cette artillerie lourde pour ça ! Quel gâchis pour les 3 villes du canton Istres-Fos-St Mitre !

Rendez-vous manqué de l’UMP locale avec cette ALTERNANCE historique

Autre grande leçon de cette élection, le rendez-vous manqué de la Droite classique avec cette victoire historique de Martine VASSAL, chef de file UMP-UDI qui deviendra Présidente du Conseil Départemental ce jeudi après un demi siècle de présidence socialiste.

Il est certain que les ralliements contre nature d’élus UMP-UDI lors des municipales 2014 au Maire d’ISTRES (pour des motifs inavouables) ont porté un coup dur à l’UMP, déjà mis à mal par la fusion UMP-PS de 2008.

M. MAYOR prétendument UDI et M. ARAGNEAU suspendu de l’UMP n’ont en effet pas caché leur soutien ouvert aux deux candidats du camp Guérini allant même jusqu’à poser dans le journal aux côtés de Mme JOULIA et M. RAIMONDI.

Que feront-ils jeudi lorsque Mme VASSAL qui incarne les forces UMP-UDI prendra place dans le fauteuil de Président ? Vont-ils applaudir ou pleurer en pensant à la 1ère Adjointe qui regagnera le camp de l’opposition départementale au fond de la salle ?

Une chose est sure, Mme VASSAL n’aura pas à dire merci à ces personnes là dont elle aura pu mesurer une fois de plus la grandeur d'âme politique, et devra désormais compter sur une équipe UMP renouvelée et stratège.

Au lendemain de ces élections départementales, plus rien ne sera donc jamais pareil à Istres avec cette fracture nette de l’électorat en deux parties : les Alignés au système et les Non alignés, autrement dit une bipolarisation de la classe politique istréenne qui compte désormais, nous en sommes sûrs, quelques cas d'hommes politiques bipolaires que seule une bonne psychanalyse pourrait sauver !

 

Jocelyn PLANELLES

 

Commenter cet article

sine sensu 03/04/2015 10:08

Ainsi comme prévu Madame Vassal a été élue présidente du C.D. Félicitations et bon courage, mais nous avons que vous en avez. Par contre, comme prévu aussi, gros cafouillage à gauche, entre les guérino socialistes, les divers etc... Même 2 binômes un peu dissociés, le nombre de votants étant impairs au lieu d'être pairs. Enfin, bref c'est leur problème. Enfin le clap de fin pour cette séquence. En attendant c'est la trève de Pâques, avec pour chacun son lot de réflexion, de repentance peut-être et de bonnes résolutions sans doute. Paques veut : dire passage.... Alors bonnes Pâques, selon la croyance de chacun.

Iorio 01/04/2015 19:55

Électrices ! Électeurs ! de Istres, Fos et St Mitre, Merci de nous avoir témoigné votre confiance. Candidats ! Militants ! Ensemble, nous formons de belles racines pour notre arbre qui rend les victoires futures possibles. L’un a besoin de l’autre. Sans nos militants qui se dépensent sans compter, nous serions bien …manchots…
Un grand Merci ! le Canton s’est encore distingué et vous pouvez tous en être fiers.

Sine sensu 01/04/2015 16:03

Les résultats de dimanche appellent plusieurs constats . Que les téléphones istréens et fosséens ont bien chauffé dimanche, tant mieux pour les opérateurs ... Ensuite considerer qu'on a gagné dans le canton, mais perdu le département et perdu dans le pays ou bien considérer qu'on a perdu le canton, mais gagné le département et gagné dans le pays, je reconnais que c'est difficile pour certains; pas pour moi en tous. cas. D'où la schizophrénie de certains qui ont voté pour le duo socialo-guériniste en espérant que la présidence du département reviendrait à la droite, en s'en félicitant même : c'est beau les convictions, même le soit-disant barrage etc...etc... Nul doute que demain l'élection du président se fera au premier tour et ce sera ... une présidente (adios J.N.G.)Mais je serai très attentif au vote des conseillers : socialiste et guérinistes, là ce sera leur heure de vérité, enfin . Plus qu'un jour à attendre ce suspense insoutenable. Il est vrai qu'on est pays de PAGNOL. Et que chacun, s'il le peut encore, se remette en question, surtout certains Et comme dit droit dans ses bottes, c'est le printemps et c'est bientôt Pâques ...

Droit dans ses bottes 01/04/2015 15:35

La démocratie a rendu son verdict. je partage l'essentiel de votre analyse. La victoire des élus en place s'est forgée autour d'un excellent report ajouté à une technique éprouvée de mobilisation des abstentionnistes en dépendance...Les reports démontrent une nouvelle tendance, celle des électeurs UMP se reportant contre LE FN. Ainsi ce que l'on nomme pour ce parti ...le plafond de verre... c'est-à-dire son incapacité à dépasser le seuil majoritaire notamment dans une élection bipolaire représente un obstacle presque infranchissable, à l'image d'ailleurs de la limite des votes communistes au temps de l'apogée du PC ! Cette élection infirme aussi la thèse défendue par les ralliés de la droite locale au Bernardinisme. Ils ne servent pas à contrer le front national mais la division qu'ils continuent de propager dans l'électorat UMPUDIMODEM...a placé le canton d'Istres en dehors d'une alternance politique historique. Celui qui ,à droite parviendra à réaliser l'union aura peut-être l'avenir devant lui ? Tous les systèmes finissent par s'écrouler, le plus savoureux exemple actuel est la fin du Guérinisme...Hommage soit donc rendu aux citoyens du 13 bien plus libres que leurs prétendus ...grands-électeurs... Ouf un peu d'air frais quand vient le printemps !

Vent de liberté... 31/03/2015 22:08

Les urnes ont parlé. Des déçus, il y en aura toujours. Quant à ceux qui se réjouissent (aux gagnants), espérons qu'ils ne cesseront de se réjouir. Ce qui ferait quelque 14 633 heureux.
Quant aux indécis, votes blancs et nuls ajoutés, il y en a 1914. Comme le début de la guerre dont on fête le centenaire afin de ne plus jamais la voir se reproduire. Ces électeurs-là, insatisfaits totalement n'ont pas fait le pas pour choisir, et ont laissé à tous les autres la voie libre. Un choix, leur liberté.
Ce non-choix était-il dû à l'ordre de ne pas sortir du sentier tracé par les instances nationales ? Belle obéissance, qui permettra de revendiquer la liberté et le non-attachement aux autres partis, l'indépendance, donc la force.
Mais la conséquence c'est l'enchaînement à nouveau à la politique trouble du tandem (re)mis en place. Sacrifice sur l'autel de la Politique.
Et je profite pour saluer Vincent Lemassu qui n'est pas dépendant de son parti, puisqu'il n'en suit pas la ligne à 100%. Voilà une attitude responsable et digne.
En effet, nous pouvons nous rattacher à un parti pour y prendre de la force, mais en aucune façon ce groupe ne doit nous lier pieds et poings. Ce regroupement est en place pour aider à mieux forger la société et éviter des écueils; nullement l'inverse, où l'homme vénèrerait on-ne-sait-qui !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents