Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

Vie de la Cité, patrimoine d'ISTRES et ENTRESSEN


ISTRES, des Conseils Municipaux au ralenti mais une opposition en bonne vitesse de croisière !

Publié par REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN sur 9 Décembre 2014, 06:26am

1 conseil municipal seulement tous les 3 mois

Lorsque la loi s’applique à ISTRES c’est trop souvent a minima. C’est le cas notamment pour le Conseil Municipal que le Maire ne réunit qu’une seule fois par trimestre, soit à la fréquence minimale prévue à l’article L 2121-7du Code Général des Collectivités Territoriales qui stipule : « le conseil municipal doit se réunir au moins une fois par trimestre ».

Si cela peut convenir à un village de 2000 habitants, cela n’est pas correct dans une ville de 43000 âmes comme Istres où les décisions doivent se prendre de manière rapprochée pour répondre aux besoins multiples de la population.

Peur des opposants, du dialogue constructif, déni de démocratie ?

Cette vieille recette politicarde consistant à se retrouver le moins possible face à son opposition qu’on tente en vain de fatiguer par d’interminables conseils municipaux est irrespectueuse vis-à-vis des élus concernés et de leurs électeurs qui cumulés représentent la bagatelle de 56 % des électeurs istréens mais aussi vis-à-vis du public qui endurent 6h30 de débats (durée du dernier conseil).

Ces oppositions feraient-elles peur car toujours au fait des dossiers et prête à faire bloc commun contre certaines décisions contraires à l’intérêt général prises par une majorité éclectique (Divers Droite Gauche).

Aversion pour la contrariété et la tolérance ?

L’aversion pour la contrariété et la tolérance pourrait bien être l’autre explication à la raréfaction des séances du Conseil Municipal, ce que je me refuse naturellement à croire et encore plus à accepter lorsque je me trouve face aux pancartes « La pensée est libre » avenue de Craponne  et « Etre soi-même » devant le kiosque à musique de Ste Catherine.

Pour mémoire, notre opposition est composée de 11 élus :

M. JAREMA (PS)

M. LEBAN et PRETOT (UMP)

M. LEMASSU (PdG)

M. MEXIS, DELYANIS, MOUROT, VALENTIN, MOUILLARD, Mmes IORO et QUESADA (RBM).

Respectueux des urnes, je salue l’action de cette opposition plurielle qui chacune dans son style et suivant ses convictions fait un travail de qualité.

Pour autant, je reste fidèle aux miens, je veux parler de Michel LEBAN et de Robin PRETOT avec qui j’ai combattu la majorité actuelle lors des dernières municipales sur la liste « Place aux Istréens ».

Une opposition citoyenne sans relâche qui  veille également au grain

Ces conseils municipaux tous les 36 du mois ne sont pas un problème pour l’opposition qui s’exerce à l’extérieur du conseil municipal au travers notamment de l’association « Agir pour Istres du Ranquet à Entressen » dont je suis membre, qui intervient lorsque les décisions prises par la Mairie ou le SAN Ouest-Provence vont à l’encontre de l’intérêt général et/ou sont contraires aux règles de Droit.

Oui, il est difficile, voire impossible de fatiguer des personnes qui ont la foi dans la défense de l’intérêt commun et qui combattent avec opiniâtreté et honnêteté pour un meilleur Vivre à Istres.

Si les conseils municipaux sont rarissimes en revanche le combat citoyen est continu et pourrait peut-être même connaître un soufle supplémentaire avec la toute nouvelle association « Istres Entressen Avenir », mais cela est une autre histoire que nous découvrirons dans les mois à venir.

Le prochain conseil municipal se tiendra ce jeudi 11 décembre à 18h00 à l’Hôtel de Ville avec tenez-vous bien, près de 90 questions à l’ordre du jour, préparez donc vos sandwichs et vos sacs de couchage, on n’est pas couché !

Citoyennement vôtre

Jocelyn PLANELLES

 

ISTRES, des Conseils Municipaux au ralenti mais une opposition en bonne vitesse de croisière !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Annie CLERC 17/12/2014 10:12

Je salue ta régularité persévérante, Jocelyn, moi qui ai mis en stand by mon travail sur mon blog.
J'avoue qu'il y avait tant de chats à fouetter (lol, surtout à toi qui te penches vers eux!) et je me suis quelque peu reposée sur toi, et tes articles. J'ai néanmoins plusieurs sujets à soumettre à réflexion, qui attendent.
Entre autres celui de la date de ce conseil. Lequel de nous n'a pas été choqué de lire qu'une conférence sur "les fouilles du Forum des Carmes" était prévue le 11 décembre à 18h30? Cela sous entend qu'il faudra choisir entre notre présence-défense de notre vie citoyenne à la mairie, et notre présence-défense de notre terroir, au CEC. Stratégie perverse qui m'encourage à faire plus fort encore valoir nos droits; et à informer les Istréens qui ne peuvent se faire entendre sans mettre en danger leurs acquis.
A bientôt donc!

mistral gagnant 12/12/2014 23:12

J'ai même cru qu'ils allaient le reporter au 25 décembre... C'aurait été original et en même temps, cerise sur le gateau, on n'aurait pas pu aller à la messe, c'aurait été bon pour la laicité. D'une pierre 2 coups... mais je divague, ils vont nous rendre fous, au secours !...

cazeel pierre 12/12/2014 20:22

De mieux en mieux à Istres nous devons effectivement attendre 3 mois pour avoir enfin un conseil municipal, mais quand celui-ci arrive enfin comme ce jeudi 11 décembre 2014 il ne dure que 45 minutes et ne traite d'aucun rapport !
On se moque de qui dans cette triste histoire ?

Vincent 09/12/2014 18:44

On va finir par avoir un mur qui ceinture la ville

IORO 09/12/2014 14:02

Mr PLANELLES, j'adore vous lire car j'aime votre façon de vous exprimeer

mistral gagnant 09/12/2014 13:08

A Istres, rien n'est jamais comme ailleurs, en effet. Il en est du C.M. comme de la météo : excessif. Aujourd'hui, c'est l'acqua alta au bord de l'étang, donc de la mairie, c'est joli mais il ne doit pas faire bon y trainer ses bottes. Pour les amoureux de Venise, l'acqua alta doit dire quelque chose. Très bonne nouvelle, qui n'a aucun rapport et qu'on apprend à l'instant : Serge LAZAREVIC, le dernier otage, a été libéré. Je reste là-dessus, ce qui est autrement important que toutes nos petites bassesses...A plus..

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents