Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

Vie de la Cité, patrimoine d'ISTRES et ENTRESSEN


SAN Ouest-Provence, un marché du véhicule d’occasion hyper compétitif mais pas ouvert à tous !

Publié par REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN sur 27 Novembre 2014, 14:59pm

Une vente aux enchères « fermées » de 21 voitures de service SAN

Le Bureau Syndical du SAN Ouest-Provence (Président + Vices Présidents Maires des 6 communes membres) du 24 novembre dernier vient d’approuver pas moins de 21 ventes de véhicules à des prix forts intéressants dans le cadre d’une procédure de ventes aux enchères dites « fermées ».

Si la procédure de vente semble de prime abord légale car encadrée par la délibération n°417/13 du Comité Syndical du 19/11/13 qui en fixe les règles, nous pouvons largement nous interroger sur le pourquoi d’une telle procédure de ventes aux enchères dites « fermées » qui conduit in fine à des prix de vente défiant toute concurrence de ces 21 véhicules payés et entretenus pendant des années par les contribuables.

Un sacré marché de l’occasion réservé à...

Ci-dessous, la liste des anciennes voitures de service réformées et vendues sur ce marché de l’occasion hyper compétitif mais malheureusement pas ouvert à tous :

-1 Renault Twingo – Prix : 1500 € - Délibération 432/14

-1 Renault Twingo – Prix : 1152 € - Délibération 433/14

-1 Renault Kangoo – Prix : 1500 € - Délibération 434/14

-1 Renault Twingo – Prix : 1200 € - Délibération 435/14

-1 Renault Trafic – Prix : 2555 € - Délibération 436/14

-1 Renault Twingo – Prix : 800 € - Délibération 437/14

-1 Renault Twingo – Prix : 600 € - Délibération 438/14

-1 Renault Clio – Prix : 1002 € - Délibération 439/14

-1 Renault Clio – Prix : 1104 € - Délibération 440/14

-1 Renault Mégane – Prix : 2100 € - Délibération 441/14

-1 Renault Kangoo – Prix : 1706 € - Délibération 442/14

-1 Renault Kangoo – Prix : 1700 € - Délibération 443/14

-1 Renault Clio – Prix : 900 € - Délibération 444/14

-1 Renault Clio – Prix : 900 € - Délibération 445/14

-1 Renault Twingo – Prix : 1800 € - Délibération 446/14

-1 Renault Kangoo – Prix : 1200 € - Délibération 447/14

-1 Renault Mascott – Prix : 1800 € - Délibération 448/14

-1 Renault Clio – Prix : 1700 € - Délibération 449/14

-1 Renault Twingo – Prix : 820 € - Délibération 450/14

-1 Renault Kangoo – Prix : 2611 € - Délibération 451/14

-1 Renault Laguna – Prix : 3011 € - Délibération 452/14

Quel sacré marché de l’automobile d'occasion, toutes ces ventes opérées entre le SAN et 21 personnes, dont 16 particuliers et seulement 5 professionnels du secteur de l’automobile.

D’autres initiatives auraient-été plus judicieuses économiquement et juste socialement

Si juridiquement tout semble être conforme, n’aurait-il pas été plus judicieux d’un point de vue économique pour le SAN Ouest-Provence et donc pour les contribuables qui entretiennent financièrement cette administration, de procéder à des enchères publiques « ouvertes », potentiellement plus juteuses ?

D’un point de vue social, n’aurait-il pas été plus juste de procéder à des cessions aux associations d’insertion sociale par l’emploi qui auraient pu ainsi proposer à leur public « demandeurs d’emploi » et « étudiants » sortant de l’école, de bénéficier d’un prêt de véhicule pour se rendre à un entretien d’embauche ou bien encore à leur nouveau travail dans la période d’essai où il est toujours difficile d’obtenir un prêt pour acheter une voiture ?

Dans le même ordre d’idée, ces véhicules auraient pu trouver une deuxième vie dans les mains de « nos jeunes » de l’Espace Pluriel Jeunes (EPJ) qui font bien souvent leurs premiers pas dans la vie active et qui ont souvent besoin d’un prêt temporaire de véhicule pour démarrer professionnellement.

L’insertion par l’emploi ne fait-elle pas partie des compétences de l’intercommunalité ?

Mais où est donc passé le sens de l'intérêt général ?

Et les exemples de réutilisations rationnelles et intelligentes de ces véhicules publics ne manquent pas pour parvenir à satisfaire l’intérêt général des populations.

C’est pourtant bien l’intérêt général qui doit guider les élus locaux dans leur action au quotidien, c’est pour cela d’ailleurs qu’ils ont été élus en mars 2014.

Et dire que ces personnes rompues à l’exercice du pouvoir revendiquent en permanence leur fibre sociale par d’innombrables motions de soutien aux plus démunis, aux chômeurs, aux entreprises en difficultés…, des motions qui ne sont que des paroles, bref du virtuel pour faire la Une de La Provence du samedi !

C’est à croire que tout ce beau monde a perdu le sens des réalités sociales et économiques de notre territoire pourtant fortement souillé par la crise économique, mais aussi un certain respect de leurs concitoyens contribuables saignés à blanc pour soutenir malgré eux cette gestion en dépit du bon sens de notre argent public.

Citoyennement vôtre

Jocelyn PLANELLES

 

SAN Ouest-Provence, un marché du véhicule d’occasion hyper compétitif mais pas ouvert à tous !

Commenter cet article

glasnost 27/11/2014 16:12

Drôle d'idée en effet de faire des enchères "fermées" alors que la mode est à l'ouverture : primaires ouvertes, esprit ouvert, tout ouvert à tous. Heureusement que tu nous informes, car l'opacité règne depuis si longtemps qu'on s'y était presque habitué. Car sur le journal, à part une manif. à FOS ou le come-back d'un has been, ou la photo d'un adjoint, on ne voit pas grand chose. Comme ma sœur Anne, on ne voit rien venir. Au niveau national, c'est plus marrant, il s'en passe des choses, pas besoin d'aller au cinéma, donc on compense. Allez zou maï ...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents