Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN

Vie de la Cité, patrimoine d'ISTRES et ENTRESSEN


Transfert anticipé d’agents et d’équipements SAN aux Communes, une bombe fiscale à retardement !

Publié par REGARDS SUR ISTRES ET ENTRESSEN sur 3 Septembre 2014, 05:10am

Le SAN Ouest-Provence veut faire du vide mais à quel prix pour les Communes et les contribuables ?

C’est officiel, le Président du SAN Ouest-Provence a informé ses 1650 agents par une note du 17 juillet dernier que les transferts de personnels et d’équipements vers les 6 Communes (Istres-Fos-Miramas-Cornillon-Grans-Port St Louis) interviendraient par anticipation dès 2015 et ce bien sûr, pour les 3 compétences "culture, environnement, sport de haut niveau" devant revenir aux Communes à la création de la Métropole le 1er janvier 2016.

Si le SAN Ouest-Provence s’est bien engagé auprès des 6 communes à compenser financièrement ces transferts (charges de personnel et d’entretien de bâtiments), qu’en sera-t-il à sa dissolution le 31 décembre 2015 ? Aucune garantie n’est donnée au niveau des dotations financières qui seraient versées aux Communes par la Métropole dès 2016.

D’où, la légitime inquiétude des contribuables que nous sommes, car cela risque de nous coûter très cher. L’explosion fiscale nous guette pour 2016. A ISTRES où nous sommes fiscalement matraqués, le pire reste à venir !

Quel devenir pour les véhicules de service-fonction ?

Et qu’adviendra t-il de la bonne centaine de véhicules de service ou fonction (tatoués ou banalisés pour les Berlines) que nous voyons déambuler en masse sur les routes ouest-provençales et parfois sur les routes du département, week-end compris, et qui nous coûtent un bras en essence, assurance et entretien.

Vont-ils être eux aussi transférés aux communes ou les élus vont-ils enfin mettre un terme à ces gaspillages d’argent public par une mutualisation de ces Twingo, Clio, Mégane, Espace, Kangoo... en créant tout simplement un parc automobile mutualisé. En voilà une vraie économie pour nos portes-monnaie.

Après le transfert des personnels, viendra peut-être celui de la dette colossale du SAN, qui sait ?

C’est peut-être un signe prémonitoire mais le Maire d’Istres n’a-t-il pas dit dans un récent conseil municipal en réponse à un de ses opposants qui le titillait sur l'importante dette publique istréenne, que cela n’était rien à côté de la dette conséquente du SAN que chaque ville allait devoir éponger avant son absorption par la Métropole.

Le SAN Ouest-Provence veut certes dégraisser ses effectifs et son patrimoine, mais à quel prix pour les contribuables ?

En voilà un sujet qui devrait nourrir les débats dans l’enceinte des conseils municipaux et du comité syndical entre majorité et opposition.

« Il n’y a pas de repas gratuit »

La question cruciale pour nous citoyen étant de savoir quelle sera notre fiscalité locale en 2016 ?

Une chose est sûre, et cela tient à une règle qui prédomine toujours en économie :

« Il n’y a pas de repas gratuit »

« There is no free lunch »

Y’ en a toujours un qui paye ! et chez nous, c’est le contribuable bien évidemment.

Bonne rentrée à tous et à très vite pour toujours plus d’actualité sur ce territoire que j’affectionne tant comme vous le savez.

Cordialement,

Jocelyn PLANELLES

 

Transfert anticipé d’agents et d’équipements SAN aux Communes, une bombe fiscale à retardement !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cazeel pierre 03/09/2014 15:53

Beaucoup trop de questions demeurent sans réponses sur le passage imposé de nos communes vers la Métropole marseillaise. Bien entendu on ne rasera pas gratis lors de ce passage obligé.

En fin de compte comme cela a été dit sur l'article, c'est bien le contribuable qui passera à la caisse, ceux qui disent le contraire sont des menteurs

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents